Votre site ODPC-RIM est en train d'être mis à jour. N'hésitez pas à nous contacter à l'adresse ODPCRIM@sfradiologie.org pour tout renseignement complémentaire.
< Retour aux Programmes

Inscrivez-vous à ce programme !
              Cliquez ici


Imagerie des lésions hépatiques de découverte fortuite : présentation et stratégies diagnostiques

Session du 15 septembre au 15 novembre 2020


Pré-requis
Une pratique (ou une connaissance de base) du scanner, de l’IRM et de
l’échographie.

N° de programme ANDPC
42962000003
Session 1

E-Learning
L'inscription s'ouvre le 14/08/2020

Public visé :
  • Radiologues spécialisés en
    imagerie abdominale
  • Radiologues généralistes
  • Tous les curieux qui
    s’intéressent au sujet


                
Concepteur :
Maxime RONOT

Tarif :
285 €



jQuery UI Accordion - No auto height

Objectifs

Objectifs

A la fin de la formation, les participants seront capables de :

  • Connaître la sémiologie radiologique des principales lésions solides
    hépatiques, dans leurs formes typiques et atypiques
  • Maitriser la stratégie diagnostique à mettre en œuvre devant une lésion
    hépatique solide de découverte fortuite
  • Savoir proposer une prise en charge adaptée à chaque lésion et chaque
    situation.

Résumé

Résumé

On estime qu’environ un adulte sur dix est porteur d’au moins une lésion hépatique focale. La découverte fortuite d’une lésion solide hépatique est donc une situation très fréquente pour le radiologue. Le plus souvent découvertes lors d'une échographie hépatique, ces lésions peuvent également être visualisées sur des examens d’imagerie en coupes. Se pose alors pour le radiologue les questions du diagnostic (caractérisation lésionnelle, stratégie d’imagerie complémentaire à adopter) et de la prise en charge ultérieure de chaque lésion (réassurance, surveillance, référence à un centre expert, voire biopsie).

La grande majorité des lésions et pseudo-lésions hépatiques sont bénignes (hémangiomes de l’adulte ou congénitaux / infantiles, dépôts ou épargne de graisse, troubles de perfusion, hyperplasies nodulaires et focales, ou encore adénomes). Leur sémiologie respective est bien connue, et la combinaison de plusieurs techniques d’imagerie (échographie seule ou de contraste, scanner, IRM avec différents agents de contraste) permet un diagnostic de certitude, sans recourir à une biopsie. Rarement, il peut s’agir de lésions malignes primitives ou secondaires. Il faut alors savoir l’évoquer, en particulier dans un contexte oncologique ou de cirrhose.

Le but de ce parcours de e-learning est de fournir à la fois une description sémiologique des différentes lésions concernées, mais aussi, et c’est important, de fournir des éléments de contexte, et de discuter les stratégies diagnostiques simples qui seront utiles à tout radiologue.

 

Déroulé du programme de DPC

Déroulé du programme de DPC



Pré-test

20 QCMs portant sur les connaissances actuelles des participants relatives au sujet des cours.     

Cours Cognitifs

  1. Contexte clinique et épidémiologie de l’incidentalome hépatique - Romain Pommier
  2. Hémangiomes hépatiques - Christophe Aubé
  3. Pseudolésions et pseudotumeurs - Valérie Vilgrain
  4. Hyperplasies nodulaires et focales - Valérie Vilgrain
  5. Les adénomes hépatocellulaires - Maxime Ronot
  6. Cas particulier de la population pédiatrique - Cécile Cellier
  7. Tumeurs malignes - Mathilde Wagner
  8. Stratégie diagnostique - Maxime Ronot                                          

Post-test                 

Le même questionnaire du pré-test est à remplir par les participants après la formation, afin d’évaluer leur amélioration des connaissances.
                                                                            

Un questionnaire de satisfaction vous sera ensuite adressé. Il nous permettra d’améliorer notre offre de formation tant sur le plan organisationnel que pédagogique.


Ce DPC est conforme à l'orientation :

N°12. Juste prescription des examens complémentaires